Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a Quoi Ici??

  • : Ma bibliotheque de l'imaginaire
  • Ma bibliotheque de l'imaginaire
  • : Amas de critiques et d'avis sur les oeuvres de littérature de l'imaginaire que j'ai aimées, principalement parce que j'aime écrire.
  • Contact

Bienvenue Voyageur...

guerrier

Recherche

Sommaire

1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 17:44

gnomes

 

Entendez-moi, entendez-moi, frères gnomes et stupides humains. Face à l'abscence de critique de notre grand livre, et vu que sa présence ici est la seule raison de mon installation dans cet appartement-bibliotheque, je m'en vais vous la fournir, pendant l'abscence de l'humain faisant la cuisine et dormant ici. J'espere qu'il ne s'en rendra pas compte, car si il soupçonne ma présence cela pourrait me créer des ennuis... mais je crois qu'il a abandonné ce blog il y'a déjà bien longtemps alors... Ha, et laissez moi préciser que l'illustration de ce livre est parfaitement digne du travail des humains, totalement ratée.... qui aurait l'idée de voyager accroché à la queue d'un rat alors qu'il y'en a tellement dans les constructions humaines, à apprivoiser et à monter dignement... du travail d'humain vous dis-je...

 

Infos: livre d'histoire basée sur l'exode des premiers gnomes nomades. C'est en fait un recueil de 510 pages regroupant les 3 récits historiques de Terry Pratchett (un humain), "Les camionneurs", "Les terrassiers" et "Les aéronautes", publiés respectivement en 1989, 1990 et 1990 (années que l'on appela d'ailleurs "Révélation aux humains" puisque c'est depuis ce jour qu'ils connaissent notre existence... bien que cela ne semble pas avoir changé leurs habitudes. Certains pensent qu'ils sont trop stupides pour comprendre que cette histoire est vraie... Personnellement je ne saurais dire). A noter que notre peuple voue désormais un culte a l'humain Terry Pratchett (ainsi qu'à Arnold Frères (fond. 1905) et Richard Quadragénaire comme vous le savez tous) pour son illustration, digne des gnomes, de notre Histoire. Sachez que plusieurs familles travaillent actuellement à lire l'histoire d'une autre race que cet humain a écrite, celle des disque-mondes. Vu la longueur de cette écriture, nous devrons attendre plusieurs générations avant de tout savoir sur eux, mais qui sait, peut-être pourrons nous les retrouver un jour, et fêter la grandeur de l'humain Terry Pratchett tous ensemble.

 

Résumé: Cet humain relate l'arrivée de Masklinn, notre futur meneur, dans la plus grande civilisation de gnomes dont j'ai pu entendre parler, les gnomes du grand magasin Arnold Frères (fond. 1905). A la tête d'une petite tribu de gnomes du Dehors chasseurs, il décide durant un hiver particulierement dur de voyager pour trouver une vie plus facile, et arrive donc dans ce grand magasin accompagné des 3 gnomes de sa tribu et porteur du Truc, une boîte carrée se transmettant depuis toujours dans cette tribu. Masklinn et les siens sont accueillis avec soupçon par les dirigeants du grand magasin, qui ne croient pas en l'existence du Dehors. Pour eux le monde est le grand magasin, fondé par le non-moins grand Arnold Frères (fond. 1905) (et cela reste vrai, loué soit Arnold Frères (fond. 1905) pour sa bonté), les régions du monde sont les duchés de Papeteri, Merceri ou Coresetteri; et les saisons revenant chaque année et annoncées par les humains sont le Fêtons Noël, la Rentrée des Soldes ou le Printemps des prix. Et voila que cet étranger, Masklin, vient leur parler du Dehors, du Ciel (le plafond bleu qui existe en dehors des constructions), de saisons liées au climat... Et même pire, son Truc carré se met à parler pour annoncer que le Grand Magasin va fermer et être démoli... Ce qui est pris avec mépris par nos dirigeants, jusqu'à ce qu'ils fassent le lien avec ces nouvelles saisons qui apparaissent dans le Grand Magasin: Tout doit disparaître et Dernières Réductions... Mais pour leur prouver tout cela, le grand Masklinn aura le courage d'aller demander a Arnold Frères (fond. 1905), qu'il ne trouva pas, mais un papier confirmait la menace... Ainsi commenca le premier exode, dirigé par Masklinn, probablement parce que c'était celui qui avait le moins a perdre en s'en allant... D'après cet ouvrage historique, la séparation d'avec l'électrécité fût très difficile à vivre pour la plupart des habitants du Grand Magasin... et comment les en blâmer?

 

Personnages:

Nommons-les pour ne jamais les oublier: Masklinn, héros de cette histoire et donc du peuple gnome, accompagné à son arrivée de sa bonne-amie Grimma. Ils sont un peu pareils alors regroupons les. Ce sont des gnomes très courageux et intelligents, ce qui est très étonnant de la part de Grimma, pour une fille (elle apprit à lire plus vite que n'importe lequel des gnomes du Grand Magasin paraît-il... je ne comprends toujours pas comment c'est possible). Chacun d'eux a sauvé cette civilisation plusieurs fois. Ils arrivèrent accompagnés de Mémé Morkie et Toritt, deux vieux gnomes d'environ 10 ans. Toritt un gnome bien sage, et Mémé Morkie plus désagréable et très sûre d'elle même, mais à ce qu'il paraît cela faisait son charme... Chacun ses goûts.

D'autres gnomes se lient à ceux de la tribu, Gurder, religieux du culte d'Arnold Frères (fond. 1905) qui devient bien tôt l'abbé, l'home le plus influent de cette societé du Grand Magasin. Il paraît un peu peureux par rapport a Masklinn et Grimma, mais il est en fait très utile pour calmer un peu leur irresponsabilité. Sans lui je ne sais pas s'ils auraient pu aller si loin. C'est un gnome très respectable et doté d'un grand sens du devoir, comme on le voit à la fin du recueil.

En parlant d'irresponsabilité, citons Angalo, gnome de la noblesse et vrai casse-cou, passionné par les histoires du Dehors raconté par Masklinn. Ce sera d'ailleurs le premier à sortir du Grand Magasin, pour vérifier que le Dehors existe bel et bien... Je ne comprends toujours pas comment Angalo a réussi a survivre à l'exode, ce gnome ne connaît pas la peur, je n'ai jamais vu pire défaut... le pauvre.

S'il a survécu (ainsi que tous les autres d'ailleurs) c'est sans doute aussi grâce a Dorcas, gnome malin et supérieurement intelligent (existe-t-il un gnome plus intelligent dans la Terre?). C'est lui qui comprend le fonctionnement de tous les appareils humains (et qui comprend presque ce qu'est l'électrécité même !). Sans vouloir vous gâcher la surprise, c'est grâce à lui que les gnomes parviendront à faire rouler un camion pour quitter le Grand Magasin... Quel gnome !

Tous sont géniaux, différents, drôles de bien des manières. On voit bien que ce ne sont pas de fades créations nées de l'imagination d'un humain, ce sont l'élite des gnomes. Pour ce domaine donc, un 5/5 (et si j'avais fait partie de l'histoire, j'aurais facilement monté la note! Mais bon, je n'étais pas né...)

 

Histoire:

C'est clairement la plus grande aventure qu'il puisse arriver a une societé de gnomes. Et je ne vous ai pas parlé des 2 autres livres, où nous nous installons dans une mine abandonnée que les humains veulent désabandonner (et ou les gnomes les repoussent avec brio) et le dernier tome ou Masklinn se débrouille avec le Truc pour essayer de ramener les gnomes autour de lui dans leur lieu d'origine, avant d'arriver sur Terre. Oui rien que ça alors jetez-vous dessus amis gnomes!

Si des humains lisent cette critique, bien que vous touchant moins, l'histoire de ce livre reste parfaitement intéressante pour vous tous, vous permettant de découvrir notre culture, notre civilisation et nos caractères en or. Peut-être prendrez vous exemple pour devenir plus intéressants, et arrêter de dormir, manger, monter dans vos voatures, rentrer, manger et dormir.... Apprivoisez des rats, je ne sais pas moi !!

Donc pour l'histoire je mettrais 5/5 (désolé j'aurais pu mettre plus si on y voyait le grand Arnold Frères (fond. 1905) mais malheureusement il n'apparaît pas, donc ça sera tout, il faut être raisonnable!)

 

Style:

Je ne comprends pas trop ce domaine de notation... Mais je reprendrais une expression courante de l'humain habitant ici en disant que ce livre est stylé. On ne s'ennuie pas, y'a beaucoup d'action, la découverte de la civilisation des gnomes du Grand Magasin par Masklinn et sa tribu est souvent drôle (bien qu'elle me paraisse normale pour moi qui ai vécu 2 longues années dans une hépisseri) et surtout les dialogues sont superbes; de grands moments de courage, de folie; plein de disputes, c'est du tout bon. Terry Pratchett écrit vraiment comme un gnome (si toutefois on trouvait des stylos de la taille appropriée....).

On ne mettra tout de même qu'un 4/5 car les nombreux défauts des humains ne sont pas assez mis en valeur, il aurait été possible d'en faire des passages hillarants (de toute façon quel sujet est plus drôle que toutes les stupidités des humains?) Mais nous n'en voudrons pas trop a Terry Pratchett, peut-être avait il peur de se faire des ennemis mortels en étant honnête a ce sujet.

 

D'un point de vue subjectif:

Je n'aime pas trop la subjectivité, j'espere que vous l'aviez remarqué, mais je m'y résouds pour ne pas trahir les habitudes de ce blog... Je trouve cet écrit vraiment réussi et cela n'était pas gagné, surtout pour un humain, d'écrire quelque chose à la hauteur du premier éxode des gnomes. Pourtant ce fût fait, et Terry Pratchett a même eu l'intelligence de mettre, en début de ses chapitres, des extraits de la gnomenclature, écrit de référence des gnomes (et l'un des seuls) pour partager la vision qu'en ont vraiment eu les gnomes de l'époque. Tout ceci fait que nous avons un écrit sacré sur notre peuple, et qui plus est accessible aux humains, c'est un tour de force. Et en plus on rigole souvent, et ça fait pas de mal un écrit sacré qui fait rire, car la religion est plutôt du genre.... trop sérieuse vous ne trouvez pas?

Donc voila, subjectivement 5/5, parce qu'on me souffle à l'instant que c'est la note maximale possible... Je déteste les math et matiques, mais admettons...

 

Donc au total... 19/5, très bonne note je crois, mais c'est vraiment un bon recueil. Etonnant que ça ne donne pas envie aux humains de s'intéresser un peu plus a nous, mais peut-être cet ouvrage n'est-il connu que par les gnomes... ou alors les humains savent (parfois) bien écrire, mais pas forcément lire, allez savoir...

 

Les +: ouvrage sacré; tiré de faits réels; l'écriture est au niveau de l'évenement raconté; on rigole beaucoup; les gnomes sont présentés comme le grand peuple qu'ils sont; ca se lit bien vite; les héros sont... des héros; notre unique preuve que les humains peuvent parfois réaliser de grandes oeuvres

 

Les -: pas assez de critique des humains; les héros ne rencontrent pas le grand Arnold Frères (fond. 1905); certains héros ne sont pas de bons exemples pour les gnomes sensés; ce livre n'est pas assez connu par la nouvelle génération de gnomes; certains humains n'y croient pas (visiblement)

Partager cet article

Repost 0
Published by Balt - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires

Balt 06/03/2011 11:58



Hum....


Des jeux de mots j'en mets quelques-uns mais je vois pas du tout ce que tu veux dire.... Serais-je capable de faire des jeux de mots sans m'en apercevoir?


Enfin remarque c'est pas moi qui ait écrit cette critique... j'oublie tout le temps :p


Et merci pour le compliment



Alice 05/03/2011 20:18



J'aime bien le jeux de mot "grand" pour "gnom"^^


Super blog


http://alice815.unblog.fr/


Alice